Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2009

Ouvrir la Ville au Handicap.

xx.jpg

 

 

«Tout accessible à tous!» Rollers, vélos ou fauteuils roulants, même combat! Si dans les pays nordiques, on pense d'emblée aux personnes handicapées. et depuis longtemps, force est de constater qu'en France, l'intégration du handicap dans la ville a encore du chemin à faire.


Et pourtant un document cadre, élaboré par l'AMF et les associations propose aux communes de manifester au delà du réglementaire leur engagement à donner à la personne handicapée sa place dans la Cité : une charte " Commune-Handicap "qui vise à promouvoir l'intégration dans la cité de toutes les personnes handicapées (handicap mental, moteur, psychique, auditif, visuel) en améliorant leur autonomie, par des actions concertées entre la commune et les associations regroupées, si possible, au sein d'un collectif.

Où en est Rouen aujourd'hui ? Votre avis nous intéresse.
Alors venez nous retrouver Au BAR DES FLEURS - Place des Carmes à Rouen, le Jeudi 08 Octobre à 18H30.

Rouen ville sportive : doit mieux faire.

images.jpegDe la pratique amateur à la compétition, et aux clubs professionnels, soient plus de 20 000 licenciés, on peut dire que Rouen fait partie des villes sportives, avec plus de 15 disciplines évoluant au niveau national. En peloton de tête des villes de France il y a 10 ans, elle a été depuis quelques années dépassée et se retrouve dans la moyenne basse du classement.

Personne ne peut nier l’importance du sport dans la vie quotidienne des rouennais, et il s’agit ici d’articuler le sport dans une démarche d’intégration sociale, d’apprentissage et de la construction citoyenne et de maintien du lien social entre (et inter) génération.

En matière d’équipement la ville arrive à saturation, et a besoin de construire de nouveaux équipements.

-Palais des sports
-Un stade pour l’ovalie
-Un complexe sportif rive sud
-Un nouvel espace sportif et ludique (pointe de l’ile la croix), regroupant un maximum d’activité.
-Préserver le champ de course pour l’aménagement du sport loisir.

Il convient donc de développer une politique vers la jeunesse, en mettant l’accent sur l’accessibilité à tous dès l’école primaire, un lieu d’acquisition des règles de vie, de l’éthique sportive et surtout de la promotion de la culture à travers la valorisation du sport (un esprit sain, dans un corps sain).