Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2009

Peut-on tout justifier au nom de la démocratie participative ?

dp.jpgOnzième édition des Cafés de Rouen Perspectives. Pour aller à la rencontre des rouennais, écouter, et parler vie des quartiers, mais aussi défendre des projets qui leur semblent importants pour Rouen et ses habitants, les Élus de Rouen Perspectives vous invitent à venir les retrouver dans le cadre de Cafés Débats.

 

Peut-on tout justifier au nom de la démocratie participative ?

 

Améliorer la communication entre élus et citoyens, retrouver la portée symbolique de l'action publique en se rapprochant de l'électeur : la volonté de l'élu de changer les choses s'exprime notamment en sollicitant les suggestions des citoyens.

 

Du sondage à la consultation citoyenne, on le voit bien, le citoyen se doit d'être au centre de l'action politique. Entendre ses attentes et ses revendications semble être un minimum si l'on escompte un jour son vote pour le représenter.

 

L'enthousiasme se doit pourtant d'être circonscrit : si l'écoute doit-être omniprésente, peut-on toutefois construire un programme ou une action politique dans la conduite des affaires en fonction de  sondages d'opinions ou de promesses électorales qui peuvent vite devenir intenables ?

 

Votre avis nous intéresse.

Alors venez nous retrouver Au BAR DES FLEURS - Place des Carmes à Rouen, le Jeudi 19 Novembre 2009 à 18H30.

Les commentaires sont fermés.